TOUS LES CHEMINS MÈNENT À LA SCÈNE

BRUNO LAPOINTE

2023-01-21T08:00:00.0000000Z

2023-01-21T08:00:00.0000000Z

Quebecor Media

https://jdm.pressreader.com/article/281642489292056

WEEKEND

De la technique policière à l’enseignement des mathématiques, Eve Côté a cumulé les détours avant de se poser sur les bancs de l’École nationale de l’humour. « Je pense que je fuyais ce rêve-là », avance l’humoriste, en entretien avec Le Journal. « Je viens d’une famille qui ne connaissait personne ayant évolué dans le domaine artistique. Alors dans ma tête, c’était un monde auquel je n’avais pas accès », poursuit-elle. Mais une fois sa vocation trouvée, il n’a plus été question d’y déroger. Après avoir assuré les premières parties de Lise Dion, Eve Côté a fondé le duo Les Grandes Crues avec Marie-Lyne Joncas. Leur tournée Su’l gros vin a passé plusieurs années sur la route, cumulant un total de 325 représentations. Maintenant qu’elle vole de ses propres ailes, la question se pose : Eve Côté sera-telle aussi crue, même en solo ? « On peut sortir la fille des Grandes Crues, mais on ne sort pas les Grandes Crues de la fille », laisse-t-elle tomber en riant. Un bémol s’impose toutefois. Car oui, son premier spectacle solo comprend son lot de gags bien salaces. Mais ce type d’humour n’est pas la ligne directrice ni le thème principal de Côté Eve. L’humoriste entend en effet profiter de l’occasion pour présenter au public qui elle est, sans détour… ni chardonnay. « Je veux raconter mon histoire, emmener les gens jusqu’en Gaspésie avec moi et leur montrer d’où je viens. Et ça se passe dans une forme différente du monologue classique. J’ai des décors, de l’ambiance… J’ai hâte de voir comment les gens vont recevoir ça », avance-t-elle. Eve Côté présentera le spectacle Côté Eve, à l’Olympia de Montréal les 31 janvier et 1er février.

fr-ca