INSPIRÉ PAR LES FEMMES D’HENRI VIII

YVES LECLERC

2023-01-21T08:00:00.0000000Z

2023-01-21T08:00:00.0000000Z

Quebecor Media

https://jdm.pressreader.com/article/282102050792728

MUSIQUE

Après avoir fait une entrée remarquée au sein de la formation britannique Yes, le claviériste Rick Wakeman, inspiré par les femmes du roi Henri VIII d’Angleterre, lançait un premier album solo avec du matériel original. Cet opus, The Six Wives of Henry VIII, fêtera, lundi, ses 50 ans. Lancé le 23 janvier 1973, cet album marque le début d’une carrière solo prolifique pour le musicien anglais avec plusieurs opus et des ventes dépassant 50 millions d’albums. Wakeman avait lancé, en 1971, Piano Improvisations, un album de reprises, avec des titres d’Elton John, James Taylor et Leon Russell qui est passé inaperçu. Le musicien, à l’époque, faisait partie du groupe The Strawbs. Son nom n’est même pas sur la pochette. LECTURE D’AVION L’idée de The Six Wives of Henry VIII a pris forme à la suite d’un achat d’un livre à l’aéroport à Richmond en Virginie. Rick Wakeman était de passage dans cette ville, le 27 septembre 1972, à l’occasion de la tournée Close to the Edge de Yes. « Il n’y avait pas de iPod, de CD ou de lecteurs de cassettes portatifs pour te tenir occupé. Lorsque tu arrivais dans un aéroport, tu achetais un livre », a-t-il raconté dans une entrevue publiée, en octobre 2021, dans le quotidien Lockport Union-Sun & Journal de New York. Durant la tournée Close to the Edge, avec Yes, l’étiquette A&M a offert un contrat de cinq albums à Rick Wakeman. Le musicien n’avait aucune idée, toutefois, de ce qu’il était pour mettre sur ce premier album avec A&M. Le claviériste de 23 ans s’est retrouvé dans une petite boutique où il y avait peu de livres. Wakeman, qui s’intéresse à l’histoire, a fait l’acquisition de The Private Life of Henry VIII de Nancy Brysson Morrison. « J’ai commencé à le lire dans l’avion et une mélodie m’est venue à l’esprit en lisant sur Anne Boleyn. J’ai écrit la chanson dans un petit manuscrit, j’ai poursuivi la lecture et une autre idée est apparue. J’ai constaté que ces épouses étaient très musicales et inspirantes. Tout s’est mis en place rapidement », a ajouté le claviériste. Les pièces portent sur les six femmes du roi d’Angleterre et d’Irlande, de 1509 jusqu’à sa mort en 1547, connu aussi sous le nom de Barbe bleue. Bill Bruford, Steve Howe, Chris Squire et Alan White de Yes et Chas Cronk, Dave Cousins et Dave Lambert des Strawbs ont participé aux séances d’enregistrement. À LA TÉLÉ L’opus a atteint la 7e position dans le palmarès britannique et la 30e au Billboard 200 aux États-Unis. Le musicien croit avoir profité d’un changement de programmation à la télé en Angleterre pour obtenir ce succès. Le film controversé Blue Movie d’Andy Warhol devait être diffusé sur la chaîne britannique ITV, mais il a été retiré à la dernière minute. Au même moment, sur les ondes de la télé BBC 2, Rick Wakeman présentait des extraits de son album à l’émission The Old Grey Whistle Test. « On dirait que la plupart des gens n’ont pas eu envie de voir une reprise […] et qu’ils ont changé de station. Je ne pouvais pas demander mieux que ça », a-t-il mentionné dans le livre Rick Wakeman : The Caped Crusader, publié en 1979. Les ventes totales de l’opus The Six Wives of Henry VIII ont atteint les 15 millions de copies.

fr-ca